La Municipalité a remis aujourd’hui au Conseil municipal le message contenant les demandes de crédit pour mener à bien le projet des infrastructures sportives et administratives du Pôle Sportif et Evénementiel, et ce jusqu’à la procédure d’autorisation (9,39 millions de francs). Ces demandes de crédit concernent également l’avant-projet du secteur sud de Cornaredo avec sa nouvelle piste d’athlétisme (1 million), le projet de planification pour le centre sportif Al Maglio de Canobbio (3,3 millions) et la mise à jour du Plan de Quartier (300 000 francs).

 Le travail se poursuit autour de la réalisation du Pôle sportif et événementiel (PSE) dans le Nouveau Quartier de Cornaredo (NQC). Cette infrastructure moderne et compétitive – avec des équipements publics et privés – permettra d’offrir aux sociétés sportives non seulement des équipements conformes aux exigences des ligues nationales, mais également des espaces pour les activités individuelles et associatives, un nouveau siège pour l’administration ainsi que des espaces pour les événements cantonaux, nationaux et internationaux. Cette citadelle du sport sera complétée par le centre Al Maglio, un nouvel espace entièrement aménagé à Canobbio.

Le crédit de planification approuvé en 2017 par le pouvoir législatif a permis à la Ville de financer l’avant-projet du PSE, ainsi que le mandat d’étude parallèle pour le centre sportif prévu dans la localité de Maglio à Canobbio. En outre, les présélections du concours pour investisseurs sont actuellement en cours, et elles seront suivies d’une deuxième étape qui aura pour but de choisir le partenaire privé en fonction de l’offre financière. L’accord de partenariat public-privé pourra ensuite être parachevé, puis soumis au Conseil municipal. Le Plan de quartier pourra être mis à jour en ce qui concerne les équipements privés. L’introduction d’infrastructures résidentielles est conforme à la version du Plan d’urbanisme (PR-NQC) qui a été soumise au pouvoir législatif. Quant au crédit de planification faisant l’objet de la demande actuelle, il permettra d’affiner le travail déjà effectué, à savoir de :

  • poursuivre l’élaboration des infrastructures sportives du PSE ;
  • effectuer les contrôles liés à la logistique de l’administration communale ;
  • projeter les infrastructures provisoires qui permettront de ne pas interrompre les activités du FCL (Football Club Lugano) à Cornaredo pendant la durée des travaux ;
  • élaborer le projet final et les marchés pour la réhabilitation du secteur Maglio, de façon à pouvoir réaliser à temps les terrains supprimés à Cornaredo à cause du chantier ;
  • approfondir et optimiser l’avant-projet afin de pouvoir entamer la procédure d’autorisation de construction dans les délais établis avec la SFL – Swiss Football League (été 2020) ;
  • poursuivre la planification du secteur de Cornaredo sud, qui inclut également la piste d’athlétisme et le réaménagement urbain ;
  • tenir compte des travaux d’infrastructure et d’aménagement des espaces extérieurs liés au projet de route cantonale.

Les nouvelles structures sportives de Cornaredo

Le Complexe sportif est la pièce maîtresse du PSE. Le nouveau stade, qui pourra accueillir les matchs de Super League et les compétitions internationales, aura une capacité de 10 000 places et sera doté d’espaces organisationnels, techniques et logistiques conformes aux critères d’un stade de catégorie A (A+). La Ville sera propriétaire du complexe, dont la gestion sera confiée à une société privée appartenant au FCL, indépendante de la partie sportive. Les tâches et responsabilités de chacun seront définies lors d’une convention entre la Ville de Lugano, le FCJ SA et la future société de gestion.

Le Palazzetto, ou Petit palais des sports, aura un impact positif sur le développement des sports en intérieur au niveau local, et deviendra un centre de compétence régionale et nationale. Il s’agira d’un espace de 4000 places, équipé pour la pratique quotidienne du sport, les compétitions nationales et internationales des clubs et fédérations, les événements et spectacles. Le double gymnase et les salles dédiées à certaines disciplines pourront accueillir basket-ball, volley-ball, gymnastique rythmique, escrime, judo et tennis de table. L’ensemble abritera également un espace d’entraînement et de récupération, une salle de fitness, des locaux dédiés à la physiothérapie et des bureaux administratifs.

Les Fédérations nationales de basket-ball, escrime et judo ont suggéré à l’Office fédéral du sport de soumettre le Palazzetto à la « Conception des installations sportives d’importance nationale », qui représente - selon l’article 13 de la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire - l’outil de base en matière de planification et de coordination pour l’octroi des subventions aux équipements sportifs allouées par la Confédération à l’échelle nationale.

Piste d’athlétisme et terrain en gazon naturel : la construction du PSE sera suivie du réaménagement de la zone de Cornaredo sud (12 500 m2 incluant des espaces partagés vélos/piétons). Ce projet comprend une nouvelle piste d’athlétisme de 400 mètres avec six couloirs ainsi qu’un nouveau terrain de football en gazon, des vestiaires, des entrepôts, des bureaux et une tribune couverte de 300 places. Les avantages de ce réaménagement sont multiples : présence sur le site de chaque discipline, synergie entre les différentes activités, et consolidation de la réorganisation urbaine et paysagère dans la zone touchée par l’élargissement de la route cantonale.

Stade provisoire pour la Super League 2021-2023

En accord avec la SFL et le FCL, la Ville a œuvré à la conception d’un stade provisoire à Cornaredo, de façon à ne pas interrompre les activités de la première équipe du FCL pendant les travaux du PSE. La meilleure solution en termes de logistique, sécurité et coûts prévoit l’ajout de deux tribunes couvertes côtés nord et sud en remplacement de la tribune Monte Brè. La construction de ces structures provisoires permettra au stade d’accueillir 6400 personnes.

Nouvel édifice administratif unique

En 2015, la Ville a mis en place un modèle organisationnel solide et homogène (le PNA-Progetto Nuova Amministrazione, ou Projet Nouvelle Administration), dans le but d’améliorer la qualité des services administratifs au niveau efficacité et innovation. Dans cette perspective, la Municipalité a approuvé un projet de pôle administratif unique, avalisé par le Conseil municipal. Voici un aperçu non exhaustif des avantages de ce projet : qualité du service public, optimisation des opérations, réduction des coûts de gestion et d’entretien des bâtiments, accès simplifié pour l’usager devant aujourd’hui se rendre à plusieurs endroits différents pour effectuer ses démarches administratives. Ce nouvel édifice administratif verra le jour dans la Tour Est du PSE et accueillera 361 collaborateurs (dont une centaine provenant du centre-ville) ; il répondra aux besoins de la ville jusqu’en 2050-2055, en supposant une croissance annuelle des services de 1% (croissance moyenne de la population résidente). Par ailleurs, le maintien des services administratifs dans les bâtiments actuels entraînerait à partir de 2025 des investissements importants, suivis d’une extension du parc immobilier.

Secteur du Maglio

Le 27 juin dernier, la Municipalité de Lugano a attribué à l’équipe Maglio 2019 (Orsi & Associati, Land Suisse, Bureau d’études ingénierie Lepori) le mandat de planification définitive pour les structures complémentaires au terrain de Cornaredo, prévues sur le territoire du Centre de sports et loisirs Al Maglio de Canobbio. Le coût des travaux, qui prévoient la création d’un parc consacré aux sports et loisirs ainsi que la réhabilitation d’un espace de 100 000 m2, est estimé à 23,6 millions de francs. La fin des travaux est prévue pour 2021 au plus tard, concomitamment au début du chantier du PSE. Il est également prévu l’aménagement d’un centre régional de curling. La collaboration entre Canobbio et Lugano fera l’objet d’une convention. En outre, une autre convention a été signée entre le Canton - en tant que propriétaire d’une partie des fonds - et la Ville ; cette convention a été approuvée par le Conseil municipal le 11 avril et par le Conseil d’Etat le 5 juin 2019, et doit maintenant être approuvée par le Grand Conseil.

Partenariat public - privé (PPP)

Selon le modèle de PPP choisi, le partenaire privé s’engage à (co)développer, réaliser et financer les structures publiques, tandis que la Commune en conservera les droits de propriété et de gestion. Le concours pour investisseurs, qui a permis de sélectionner deux candidats, distingue deux zones pour ce concours : une première destinée aux équipements publics, et une autre pour l’implantation des équipements privés.

La Ville bénéficiera d’un financement privé pour l’édification des infrastructures sportives (Arena Sportiva (Complexe sportif) et Palazzetto dello Sport (Petit palais des sports), tout en restant propriétaire de ces dernières ainsi que du terrain sur lequel elles seront construites. La partie privée devra mettre à disposition de l’organisme public des équipements publics sportifs prêts à l’emploi ; quant aux bureaux destinés à l’administration, ils seront livrés prêts pour la signature d’un contrat de location de 25 ans, renouvelable deux fois, pour 10 années supplémentaires à chaque fois. En ce qui concerne les équipements sportifs, il s’agit d’un leasing financier qui prévoit de mettre à disposition du privé le terrain destiné à la construction ; dans le cas des équipements administratifs, il s’agit d’un contrat de location.

En contrepartie, la Ville versera à l’investisseur privé une indemnité par tranches annuelles réparties sur une période de 25 ans, afin de couvrir les coûts de financement et d’amortissement des équipements publics ; il est prévu un loyer annuel à la livraison des locaux destinés à l’administration communale. L’accord de partenariat public-privé sera soumis au Conseil municipal.

Honoraires de planification

Développement des équipements publics

Afin de favoriser la continuité du développement des parties publiques du projet, il convient d’anticiper certaines prestations, jusqu’à la procédure d’autorisation. Les parties publiques seront réalisées avant les parties privées, et le développement de ces parties publiques ne devra pas être interrompu par la procédure de sélection du partenariat privé. En outre, les connexions entre espaces publics et infrastructures sportives imposent un développement qui soit coordonné. Le crédit de planification nécessaire à l’achèvement de la phase de développement, jusqu’à l’obtention du permis de construire pour les infrastructures publiques du PSE et les équipements privés obligatoires (aménagement extérieur, tours, silos à voitures, parking, bloc de services), s’élève à 9,39 millions de francs.

Développement du secteur Cornaredo Sud

Le montant nécessaire au financement des charges d’avant-projet pour l’aménagement de ce secteur, nouvelle piste d’athlétisme comprise, est de 1 million de francs.

Développement des structures sportives complémentaires

Les charges de planification pour la réalisation d’un centre de sports et loisirs sur l’aire du Maglio de Canobbio s’élèvent à 3,3 millions.

Plan de Quartier (PQ)

Le crédit demandé pour la mise à jour du PQ est de 300'000 francs.

 

Le message est transmis au Conseil communal. La Municipalité souhaite que le crédit puisse être approuvé au plus tard en mars 2020.

 

Pour plus d’informations

Marco Borradori Maire, Dicastère des institutions, tél. +41 79 636 50 38

Roberto Badaracco Conseiller municipal, Dicastère de la culture, des sports et des événements, tél. +41 79 621 82 21

Cristina Zanini Barzaghi Conseillère municipale, Dicastère de l’immobilier, tél. +41 79 423 78 29

 
Hébergé par Infomaniak Network
 
Développé par
 
Lausanne, Capitale olympique