400 000 accidents de sport par année: c’est trop

Le bpa – Bureau de prévention des accidents veut contribuer à la réduction du nombre d’accidents de sport en Suisse et lance donc une nouvelle campagne. Avec le slogan «Bougez futé: stop aux accidents de sport», le bpa en appelle à la responsabilité individuelle des sportifs. Les personnes pratiquant un sport, mais ne faisant pas partie d’une association ou d’un club sportifs sont avant tout visées par cette campagne, qui débute aujourd’hui.

Chaque année, environ 400 000 résidents suisses sont victimes d’un accident en Suisse ou à l’étranger, et la tendance est à la hausse. De plus, quelque 140 personnes succombent à leurs blessures, la majorité d’entre elles en pratiquant un sport de montagne. Estimant que ces chiffres étaient trop élevés, le bpa a décidé de lancer une nouvelle campagne intitulée «Bougez futé: stop aux accidents de sport», qui en appelle à la responsabilité individuelle des sportifs et souhaite démontrer que chacun peut contribuer à réduire le nombre d’accidents de sport. Les différents sports thématisés peuvent généralement se pratiquer de manière autonome et sans connaissances particulières.

Le bpa ne souhaite pas empêcher quiconque de faire du sport. Bien au contraire: le sport est en soi une activité saine. Les sportifs doivent en revanche se poser certaines questions: suis-je équipé correctement? Comment dois-je me comporter? Suis-je psychiquement et physiquement prêt à relever un défi sportif? Est-ce que je surestime mes capacités ou est-ce que je prends trop de risques? Le slogan «Bougez futé: stop aux accidents de sport», spécialement conçu pour cette campagne, cherche à sensibiliser les sportifs à cette thématique.

«Un bras cassé peut vite devenir énervant»

Dès les 6 juillet, des spots seront diffusés à la télévision ainsi que sur YouTube. Dans ces vidéos, la mascotte «Dédé le bras cassé» tente, à l’aide de réflexions insolentes, de provoquer des sportifs qui pratiquent un sport de manière correcte et sûre, et cherche ainsi à les faire prendre plus de risques. Dédé se moque par exemple d’une vététiste décoiffée par son casque ou invite un amateur de fitness à soulever encore plus de poids; en vain, car les sportifs ne se laissent pas duper. Outre plusieurs spots télévisuels, le bpa présentera sa campagne à l’occasion de diverses manifestations sportives.